Randonnée Grand Ballon
contact@lastubedemarinette.com
+(33) 6 80 58 47 52
Gîte / Guesthouse 5 *****

Randonnée au Grand Ballon

Dimanche dernier, j’ai décidé avec un ami, Thierry, de faire une randonnée au Grand Ballon, très tôt le matin . La particularité de ce sommet, appelé également Ballon de Guebwiller, est qu’il est le point culminant des Vosges avec ses 1424 m ; il est d’ailleurs bien visible depuis l’autoroute à 25 km au nord-ouest de Mulhouse.

Une randonnée sportive

Nous voulions réaliser un dénivelé positif de 1000m et nous commençons donc notre marche à partir du petit village de Moosch, situé après Thann dans la belle vallée de la Thur. Cette randonnée en aller-retour, d’un niveau intermédiaire car en montée permanente, peut se faire en 4 heures. Le soleil est déjà levé et nous sommes les seuls sur le chemin forestier de la montée ; en sortie de forêt après le chalet Peugeot et ses volets verts, nous arrivons sur un plateau avec une belle vue sur le village de Geishouse et ses alentours.

Plus haut dans le sous bois, le chemin se transforme en un joli sentier balisé jusqu’au col du Haag. Ici à 1 233m d’altitude, juste en face de la ferme auberge du même nom, passe la célèbre route des Crêtes d’où nous attaquons le dernier tronçon pour le sommet. Point de départ de nombreuses randonnées pédestres, le sommet du Grand Ballon est accessible par trois sentiers, à environ 15 minutes de marche à partir de la route des Crêtes. Le sentier de grande randonnée GR 5 qui relie la mer du Nord à la mer Méditerranée passe au Grand-Ballon. Notre sentier d’abord passe par une pairie d’herbe rase, puis continue par une forêt caractéristique (dû à l’altitude, au vent et au froid) pour finir par une petite partie rocailleuse jusqu’au plateau sommital.

Au niveau de la flore, le secteur du Grand Ballon est l’un des plus intéressant du massif des Vosges avec de nombreuses espèces protégées. C’est généralement le point le plus froid et le plus venteux d’Alsace avec le Hohneck (sommet voisin de 1 362 m) avec une température la plus basse mesurée à −31,2 °C (février 2012).

Randonnée Grand Ballon

Arrivée au sommet du Grand Ballon

La première chose que l’on voit en arrivant, c’est le monument dédié aux Diables bleus, les Chasseurs alpins de la Première Guerre mondiale, qui a été érigé en 1927 à l’instigation du Club alpin français et inauguré par Raymond Poincaré. Dépossédé de sa statue de bronze lors de la percée allemande de septembre 1940, il retrouve son état originel en octobre 1960.

Le sommet est aussi équipé, depuis 1997, d’un radar servant à l’aviation civile, pour la gestion du trafic aérien du centre de contrôle régional de Reims ainsi qu’à l’approche des aéroports internationaux de Mulhouse et Strasbourg. Juste à cote du radar, on trouve une table d’orientation circulaire qui permet d’apercevoir au premier plan en plaine, Mulhouse, Bâle, Fribourg-en-Brisgau et Colmar, puis en second plan, l’ensemble des Vosges, la Forêt-Noire, le Jura suisse et français et en arrière-plan, une vaste partie de la chaîne des Alpes, de l’Autriche et du Liechtenstein. Dans les meilleures conditions météo avec peu d’humidité (surtout entre octobre et mai), on peut voir le massif du Mont-Blanc, situé à 230km, le Finsteraarhorn et le trio de la Jungfrau, Mönch et Eiger dans l’Oberland bernois. Ce matin-là, il faisait beau, mais le l’horizon était chargé et on ne voyait pas plus loin que la Forêt-Noire en Allemagne.

Sur l’autre face de la montagne, on trouve la station de ski et de détente du Markstein (ferme-auberge, restaurant et un hôtel du Club Vosgien). Parmi les différents sentiers qui montent au Grand Ballon, il y en a un qui débute à Guebwiller, passe par le Markstein d’un côté et descend vers Thann de l’autre permettant ainsi de faire une traversée.

Après une demi-heure fraiche et venteuse au sommet, nous amorçons notre descente par le même chemin que la montée. Juste en contrebas du sommet, il restait encore quelques névés de neige où nous laissons notre trace. Avec le soleil plus haut dans le ciel, la vue depuis le plateau sur Geishouse et la vallée de la Thur, nous laisse un petit air d’Autriche. Ce fut une belle matinée dépaysante avec le plaisir d’avoir accompli son sport dominical.

Randonnée Grand Ballon


Published on: 29 avril 2018  -  Filed under: Dans les Vosges


No comments yet


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.